Ferme des 1000 vaches

Europe Ecologie-Les Verts soutient et défend ceux et celles qui se battent pour une agriculture paysanne
Europe Ecologie-Les Verts soutient et défend ceux et celles qui se battent pour une agriculture paysanne

Le Groupe local EELV de la Vallée du Gier en soutien aux 9 démonteurs de la ferme des 1000 vaches : l'intérêt général doit primer sur la finance.


Aujourd'hui, la justice rend son verdict à l'encontre des neuf désobéissants qui ont démonté une partie des installations de la ferme des milles vaches. Aujourd’hui se font face les défenseurs du modèle paysan et les porteurs de la financiarisation et de l'industrialisation de l'agriculture.

En Rhône-Alpes, Europe Ecologie-Les Verts soutient et défend ceux et celles qui se battent pour une agriculture paysanne, familiale, respectueuse des hommes et des bêtes.

Même si pour cela, il faut parfois désobéir aux lois pour défendre l'intérêt général et celui des générations futures. La " ferme des 1000 vaches " et son modèle financiarisé de l’agriculture ne préfigurnte pas un avenir radieux : elle supprimera plus d'emplois qu'elle n'en créera.


C'est une ferme qui a pour but principal de produire de l'énergie et non de nourrir les hommes ; une ferme où ceux qui l’exploitent sont des ouvriers à la chaîne et ceux qui la possèdent une société financière. Cette ferme ne respecte pas la loi : près de 800 vaches sont aujourd’hui entassées dans un hangar quand « seulement » 500 sont autorisées. Cette ferme fait souffrir les hommes comme les bêtes.


En Rhône-Alpes, nous refusons qu’un tel modèle d’agriculture industrielle s’impose. Les écologistes, forts de leurs mandats d’élus locaux agissent à tous les niveaux et sont à l'initiative de voeux pour défendre et promouvoir les pratiques et modes de production agro-écologique, pour que l'agriculture paysanne et l'agriculture biologique soient soutenues et se développent avec des mesures en faveur d'un élevage à taille humaine, créateur d'emplois.


En tant que citoyens nous nous impliquons aussi, aujourd'hui, mercredi 17 juin, des militants Saint-Chamonais parmi beaucoup d'autres sont présents aux manifestations de soutien aux 9 personnes poursuivies. Tout est fait pour criminaliser ces sentinelles : intimidations, poursuites judiciaires.


Au Parlement européen se profile une Directive qui au lieu de protéger les personnes et l'environnement préférera accroître les privilèges accordés au « secret des affaires ».


Aujourd'hui Europe Ecologie – Les Verts se mobilise pour soutenir ceux et celles qui préservent notre avenir : les prévenus des 1 000 vaches mais aussi tous les lanceurs d’alertes, ceux qui dénoncent les abus, les manipulations et les mensonges.

Oui à une agriculture à taille humaine, avec des produits de qualité, au service des paysans et des consommateurs !