La dernière séance (?)

Le CinéLumière sera-t-il sacrifié
" Chronique d'une mort annoncée "...

Alors qu’au niveau national, les « grands projets inutiles » sont légion (Notre-Dame-des-Landes, barrage de Civens, Cigéo, etc.), nous aussi à Saint-Chamond nous avons notre « projet inutile » local : le fameux cinéma multiplexe qui devrait voir le jour sur le site de l’ex-GIAT.

Ardemment souhaité par l’ancien maire (M.Kizirian) ; sorti – comme par enchantement – du chapeau de son prédécesseur (M.Ducarre) comme une promesse de campagne de dernière minute en 2008, avant la défaite…

Alors que le Ciné Lumière accuse en 2015 une baisse de 2430 entrées (-3%), on nous annonce six salles et 950 fauteuils sur le site de Novaciéries !

Dans le même temps, le cinéma Chaplin à Rive-de-Gier (lui aussi pourtant classé « art et essai ») voit sa fréquentation augmenter (+3%) !

Pourquoi ? Une partie de la réponse se trouve peut-être dans le choix de la programmation ? Il y a peu, les deux cinémas de la vallée avaient une programmation commune, ce qui permettait aux deux villes de laisser plus longtemps un film à l’affiche, lui laissant plus de chance.

 

Aujourd’hui, Saint-Chamond essaie de donner le change avec plus de films programmés, mais qui restent peu à l’affiche si ce ne sont pas des « blockbusters ». Résultat : 5 ou 6 séances sur une semaine, parfois sur des horaires de travail : les « petits » films passent à la trappe !

Un multiplexe devrait arranger les choses ? Ce n’a pas l’air d’être le cas à Saint-Etienne où l’Alhambra et Le Camion rouge ont accueilli 528 716 spectateurs pour un objectif de 900 000 escomptés et envisagent de licencier quatre salariés !

 

Il faut dire aussi qu’avec pas moins de 26 écrans, Saint-Etienne a peut-être atteint une limite !

L’augmentation de tarif annoncée pour le projet de multiplexe à Saint-Chamond ne devrait pas non plus générer plus de cinéphiles (certains venant de Saint-Etienne, pour les tarifs attractifs, dans des salles à l’ambiance « familiale » )…