Développement durable… du rallye !

C'est quand le "rideau !" pour l'ASA ?
C'est quand le "rideau !" pour l'ASA ?

 

27 éditions au compteur pour le Rallye du Pays du Gier !

 

Un véritable exploit quand on pense que même les Suisses n’en veulent pas ! :

le championnat de Suisse sera en effet à l’affiche… chez nous !

 

Faut-il se féliciter d’une telle débauche d’argent qui ne véhicule [à essence !] aucune des valeurs que l’on est en droit d’attendre du sport ?

 

"Rubans [de goudron ?] du développement durable" ???
"Rubans [de goudron ?] du développement durable" ???

 

Quid d’un « sport » où il faut déjà un compte en banque correctement garni pour faire une saison ? Ce ne sont pas les participants qui nous contrediront !(*).

 

Et que dire de l’association ASA qui est à l’origine de l’événement ?

 

Faut-il rire quand il est écrit sur son site internet : « Les rallyes ne continuent d’exister que grâce aux bénévoles ! (…) il en va de la survie de notre sport. » ?

 

C’est oublier un peu vite les subventions payées par les Couramiauds :

 

6000€ en janvier 2015, 35 000€ de locaux et personnels techniques, puis 3000€ à nouveau fin 2015 pour renflouer l’association déficitaire…

 

Mais l’ASA n’est pas ingrate, il y en aura en effet pour tout le monde dans la vallée :

 

ça vrombira à Saint-Martin en Coailleux, la Valla en Gier, Fouay, Génilac, Valfleury, Sainte-Croix, Doizieux, Châteauneuf , … !

 

Qu’après cela, Saint-Chamond s’enorgueillisse d’être labellisée « développement durable » (voir panneau près de la gare, photo ci-dessus), mieux vaut en rire !...

 

(*) Rien que pour prendre le départ du rallye, il faut débourser entre 320 et 620€ (licence en sus !)…