Non à l’antenne-relais Free : Enfants en danger !

NON À L’ANTENNE-RELAIS FREE : ENFANTS EN DANGER !
NON À L’ANTENNE-RELAIS FREE : ENFANTS EN DANGER !

Les écologistes de Saint-Chamond dénoncent le projet d’installation d’une antenne-relais Free sur l’immeuble Le Provence (Place Ile de France).

 

Les antennes-relais pour la téléphonie induisent des niveaux de champs électromagnétiques qui peuvent s'avérer dangereux pour la santé, notamment pour celle des enfants, particulièrement fragiles et vulnérables du fait de leurs organismes en pleine croissance.

 

Les mises en garde de médecins et scientifiques indépendants se multiplient : perturbation du sommeil, altération des capacités cognitives, augmentation des risques de tumeurs et de cancers (1), etc.

 

 

 

Une antenne qui se trouverait sur cet immeuble serait ainsi située :

 

-    à 100m des écoles maternelle et primaire Prévert !

 

-    à  100m de l’école primaire Massenet-Pasteur !

 

La loi Abeille (2015) (2) interdit déjà l’utilisation du Wifi dans les établissements accueillant des enfants de moins de 3 ans et réglemente son usage dans les classes des écoles primaires.

 

N’attendons pas les futurs scandales sanitaires !

A 100m des écoles !
A 100m des écoles !

 

Nous voulons :

 

- Que le principe de précaution, inscrit dans la Constitution Française s'imposant à tous, soit respecté,

 

- Que la loi sur la Refondation de l’école de la République (2013) (3) soit respectée, celle-ci disposant que : "le principe de précaution doit pousser l’État et les collectivités territoriales à protéger les enfants, notamment les plus jeunes, de l’influence des ondes".

 

 (1) L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé ces ondes à risque et potentiellement cancérigènes, dès 2011.

 

(2)LOI n° 2015-136 du 9 février 2015 relative à la sobriété, à la transparence, à l'information et à la concertation en matière d'exposition aux ondes électromagnétiques.

 

(3) LOI n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République.